Sorties, stages, etc...2018

     Avril < Janv-Mars

Tour du Ventoux

Un beau peloton dans un beau décors...!

Il y avait du monde sur la place du marché de Beaumes
Il y avait du monde sur la place du marché de Beaumes

10 Avril 2018

Le calendrier des courses étant malheureusement vierge pour ce deuxième week-end d'Avril, il avait été décidé de prévoir une "longue" avec un peu de dénivelé: et c'est le tour du Ventoux qui a été choisi ! Une boucle de 140 km pour 2250m de dénivelé, et une alternative de 117 km et 1630m D+.

Et à 10h, c'est un beau peloton de 25 participants qui partait de Beaumes-de-Venise en direction de St Hippolyte-le-Graveyron, puis Caromb, St Pierre-de-Vassols et Mormoiron, en évitant le col du Limon. En sortant de Mormoiron, le peloton longeait le plan d'eau des Salettes avant de gravir un petit talus assassin qui permettait de basculer sur Ville/Auzon. Ensuite, c'était du classique avec les gorges de la Nesque, qu'on connait par coeur mais où on est toujours sous le charme du panorama grandiose qui s'offre aux yeux dans les derniers hectomètres. S'ensuit la descente sur Monieux, puis la remontée sur Sault où les deux parcours se séparaient. Les "140" prenaient à droite pour monter vers Ferrassières puis c'était la montée vers le col de l'Homme Mort (1211m), la redescente vers le col de Macuègne suivie de la superbe descente vers Montbrun-les-Bains. Les "117" avaient tiré tout droit en direction d'Aurel puis Reilhanette où les deux parcours se rejoignaient. Ensuite c'était soit directement direction St Léger-du-Ventoux par la vallée du Toulourenc, soit une petite boucle par le col des Aires et Brantes pour rejoindre St Léger. A la sortie du village il fallait se taper la sévère montée qui permet ensuite de basculer vers le col de Veaux où en bifurquant à gauche on pouvait rejoindre Malaucène via le hameau de Veaux et le petit col des Astauds sur une petite route bien goudronnée mais tortueuse et bien vallonnée ! A Malaucène deux alternatives: ceux qui n'avaient plus les "cannes", et il y en avait, filaient vers Beaumes en passant par St Hippolyte via les petits cols de Ronin et d'Anrès, alors que les plus vaillants rejoignaient la capitale du vin muscat par les plus difficiles cols de la Chaine et de Suzette. A l'arrivée un petit ravito bien mérité attendait tout le monde. Une nouvelle belle journée de vélo se terminait de la meilleure des façons.