2021 < 2020 < 2019 < 2018 < 2017 < 2016 < 2015 < 2014 < 2013 < 2012

Compét' 2021

         page3 < page2 < page1

La "Race Across France"

Dom' au bout du bout...!🥵

Le départ est imminent: les vélos sont prêts et le sourire de rigueur !
Le départ est imminent: les vélos sont prêts et le sourire de rigueur !

03 Aout 2021

Le Samedi 24 Juillet, à Mandelieu-la-Napoule (83) en milieu de matinée, Dom' et son pote Fred prenaient le départ de la "RAF", une épreuve hors-normes de 540 km et 8500m de dénivelé, courue par équipe de deux et en autonomie totale, et dont l'arrivée était située à St Jean-en-Royans (26)... Au final, 23h42 de "plaisir" et de souffrances...

N'y étant pas moi-même, il était plus "pertinent" de laisser Dom' nous narrer ces 24 heures de "vélo-ultra"... Ci-dessous, au coeur de la "RAF" by Dom':

 

 

" Samedi 24 juillet, c’était le départ de la Race Across France, l’objectif principal de ma saison encore bien pourrie par ce satané virus ! Une course de 540 km pour 8500 m de D+ en autonomie totale de Mandelieu-La-Napoule à Saint-Jean-en-Royans, que je décidais l’hiver dernier de faire avec mon ami Frédéric Selwa, ancien coureur élite, très bien connu dans les pelotons Ufolep avec notamment 2 titres nationaux sur route, et que certains ont connu lors des stages hivernaux que j’organisai avec mes amis chetemis. Il nous fallait donc parcourir ensemble les 540 kms, arriver ensemble, transporter tout le nécessaire (fringues de rechange, outillage et kits de réparation, batteries externes, câbles de chargement, lumières, …) pour rester en autonomie totale, le tout en moins de 36 heures pour être officiellement  « finisher » de cette épreuve importée des Etats Unis par Arnaud Manzanini.

 

C’était une 1ère pour nous 2 sur une telle distance, et après plusieurs mois de préparation, chacun de notre côté, il était temps de se lancer. Top départ le samedi 24 juillet de Mandelieu-La-Napoule à 10h13:30 (départ toutes les 30 secondes de toutes les équipes). Sabine est avec nous pour nous encourager dès le départ et pour immortaliser le lancement depuis la rampe de départ. Bizarre de se dire que je ne pourrais pas l’approcher avant la base de vie située au km 300 (au « Bed and Bike » de Vénasque) ! Elle pourra m’encourager sur le circuit mais interdiction de s’arrêter à la voiture sous risque d’exclusion !

 

Un passage difficile pour Dom', dans la roue de Fred...
Un passage difficile pour Dom', dans la roue de Fred...

 

Comme l’avait annoncé l’organisateur, la 1ère partie du circuit est assez difficile mais les relais sont efficaces. Nous en faisons des longs d’environ 10 mn, en essayant de limiter les efforts. Nous sommes 3ème par équipe à quelques minutes derrière les 2 hommes de tête. Au km 80, après la montée vers Grasse, les cols du Ferrier, de la Sine, de Castellaras, de Bleine, St Barnabé, …, nous étions déjà à 2000m de dénivelé … sous une chaleur de plus en plus étouffante ! La journée allait être trèèèèès longue...!!

 

Au km 110-120, après avoir pris temporairement la tête du classement par équipe, gros coup de barre pour moi … déjà ! Il durera 30-40 kms, le long des gorges du Verdon, où mon pote Fred prendra uniquement les relais. Mauvaise alimentation ? Coup de chaud ? Fatigue générale de la semaine ? On ne le saura jamais !

 

Après une longue pause ravito au 150ème km et une bonne digestion dans la roue de mon pote Fred, les bonnes sensations revenaient enfin, et le moral était reparti à bloc ! Les kms s’enchaînent, nous nous arrêtons régulièrement aux fontaines pour nous arroser et pour repartir avec du frais. Un coca de temps en temps pour rebooster et nous voilà arrivés du côté de Gordes (250ème km) où le soleil a commencé à se coucher et surtout malheureusement où mon pote Fred a, à son tour, son coup de moins bien. Tout comme lui l’a fait auparavant, j’assure les relais le temps qu’il se refasse une santé mais le col de Murs ne l’aide pas et il se chope des crampes … qu’il n’a jamais eu de sa vie de cycliste !!!

 

Dom' désormais tout seul pour les 220 derniers...!
Dom' désormais tout seul pour les 220 derniers...!

 

Nous rejoignons difficilement le 300ème kms et la base de vie de Vénasque. Je sens la fatigue peser de plus en plus, surtout dans le noir, et Fred n’arrive pas à faire passer ses crampes. Il est 23h30 quand nous arrivons, mais ma supportrice number one est là ! Juste sa présence m’a remotivé pour la suite ! Une bonne assiette de pâtes, des fruits, beaucoup d’eau, une bonne douche, changement de tenue et nous voilà repartis en 3ème position au classement par équipe direction Bédoin pour affronter le Ventoux … au 320ème km … et il est 02h00 de matin ! Nous sommes partis depuis 16 heures…, déjà…, ou seulement quand on sait qu’il restera encore 200 bornes au sommet !!!

 

Après Sainte Colombe, ne voyant pas son état s’améliorer, mon pote Fred décide, à contre cœur, d’abandonner. La montée de Mormoiron vers Flassan était déjà un calvaire pour lui, il ne se voyait pas monter le Ventoux avec ses douleurs. Un appel à Sabine, et elle était là quelques instants plus tard pour le récupérer … et pour m’encourager car je décidais de continuer seul. Je ne me sentais pas trop mal malgré la fatigue générale et malgré ce mont chauve qui se dressait devant moi.

 

Même pas fatigué... On voit ça mec: tu as l'air frais !
Même pas fatigué... On voit ça mec: tu as l'air frais !

 

Je ne suis pas grimpeur mais j’adore le Ventoux. Et la nuit, il est encore pus magique. Je décide de le monter le plus tranquillement possible mais mon 34x30 m’oblige à forcer plus que prévu. J’arrive au sommet épuisé, mais là encore, Sabine est là avec mon pote Fred pour me motiver pour la suite. Le temps de boire un café, de prendre de mon sac les vêtements chauds et je plonge sur Malaucène. Frayeur dès les 1ers virages avec un lapin qui me coupe la route ! ça a été chaud, très chaud mais c’est passé !

 

La suite se fait « tranquillement » par Vaison, Nyons, Crest et enfin Die. Des routes assez monotones, souvent de longues lignes droites, avec le vent qui se lève en même temps que le soleil. Je m’arrête pour prendre un petit-dej, ne loupe aucune fontaine, ferme les yeux 5mn sur un banc que je trouvais sympathique J et me voilà arriver à Die au pied du Col du Rousset. Sabine, mon pote Fred et sa femme Sylvie (revenue du Nord pour l’occasion) sont là et ça fait du bien moralement. Un bon sandwich, 2 coca frais, et c’est reparti. Montée du col du Rousset en fin de matinée, par une chaleur étouffante, tout le monde souffre.  Au sommet, il me reste 40 km et 1 col. Je suis épuisé par la chaleur, et je suis sur le vélo depuis plus de 24 heures !!! Un autre pote, Marco, est là pour m’encourager. Ça fait super plaisir !

 

Il est allé au bout... Le sourire est de retour !!
Il est allé au bout... Le sourire est de retour !!

 

A 25 kms de l’arrivée, dernière difficulté : le col de la Chau. Une horreur ! 7 kms dont 3 très pentus. Très très difficile physiquement et moralement. Au sommet, je sais que le profil indique que de la descente, et c’est le cas ! Je plonge à grande vitesse sur Saint-Jean-en-Royans (70 km/h après 530 bornes, c’est grisant mais c’est pas raisonnable quand même !).

 

A l’arrivée, ma p’tite femme est là. Mon pote Fred, sa femme Sylvie, mon pote Marco sont là pour me féliciter … et à ma grande surprise, j’aperçois Flavien Megias qui est là pour également me féliciter ! Il a suivi ma balise GPS depuis le départ et a fait le déplacement jusqu’à l’arrivée. Hyper super sympa, merci l’ami !

 

Voilà, au final, 547 kms pour 8459m de dénivelé bouclé en 23h42 sans les arrêts et en un peu plus de 29 heures avec les pauses. Moins de 36 heures sont demandés pour être « finisheur », objectif validé ! Et même si nous ne comptions plus pour le classement, je garde la 3ème place du classement par équipe. Cool !

 

Si vous hésitez à faire ce type d’épreuve, n’hésitez plus, c’est génial..."

 

Merci pour ce beau récit qui nous a fait vivre la course "inside"... Et surtout félicitations d'être allé au bout malgré les aléas et la douleur... Et bien sur dommage pour Fred, qui en plus de la souffrance physique a du souffrir au moins autant mentalement de te laisser finir seul...: on est persuadé qu'il est allé lui aussi "au bout du bout"..; bravo mec !

Classements à venir

Les photos ici

 

Nocturne de Port-de-Bouc

Sprint victorieux pour Louis...👍

Bravo à Louis, dont le bouquet trop gros cache le maillot😂😉
Bravo à Louis, dont le bouquet trop gros cache le maillot😂😉
Hier soir, avait lieu la nocturne de Port-de-Bouc, une course Ufolep organisée par le VC Port-deBouc sur un circuit rapide de 1,6 km  quasiment tout plat à parcourir pendant 1 heure + 5 tours !!  Une course courue a près de 40 de moyenne ! .
Plusieurs primes étaient attribuées tout au long de la course et malheureusement non cumulables...!
Louis qui y participait en a fait un petit résumé que vous pouvez lire ci-dessous.

Le départ a été donné à 20h et il fut très rapide. Je décide pendant quelques tours d'observer et surtout de ne pas faire la première prime qui arriva très vite. Les tours défilèrent et la seconde prime arriva, Je me suis positionné dans la roue d'un gars du club de "Saint Sat'-Vedène", car ils étaient pas mal de ce club, et j'ai réussi à la gagner, mais je n'ai pas coupé mon effort et au virage après la ligne j'ai fait une grosse relance pour prendre environ 20-25 secondes sur le peloton.
J'ai tenu quelques tours seul, mais le vent de face dans la ligne droite m'a vite ramené à la réalité et m'a fait comprendre qu'il restait encore pas mal de tours.
Me faisant reprendre par le peloton, j'ai récupéré quelques tours, avant de refaire une prime en passant au sprint entre 2 gars de St Sat': mais malheureusement j'avais oublié qu'elles n'étaient pas cumulables...; et un sprint pour rien !.
Par la suite, j'ai essayé de suivre quelques coups, mais sans succès; ça n'arrivait pas à partir.  A 5 tours de la fin j'ai donc décidé de jouer la carte du sprint qui est arrivé très vite, et où les gars de St-Sat' ont essayé de mettre un train en place pour leur sprinteur. Aux 500 mètres j'ai réussi a me faufiler en seconde position, et aux 200 mètres je lançais le sprint...: cette fois ça "tenait" jusqu'au bout, et je pouvais enfin lever les bras !!

 

Un grand bravo et félicitations à lui... Il y a un moment qu'il tournait autour, et sa persévérance a fini par payer... GOOD JOB LOUIS👍

Classement (à venir j'espère) ici

GP de Villeneuve-les-Avignon

Bouquet pour Jonathan... Une "première" réussie !!👍

"Jo" et J-Claude avant le départ
"Jo" et J-Claude avant le départ

26 Juillet 2021

Le 25 Juillet, dernier Dimanche du mois (déjà !), se déroulait à Villeneuve-les-Avignon le Grand Prix de la ville. Organisé par nos amis du VC Arles sur une belle boucle de 12,5 km à parcourir 5 ou 6 fois selon la catégorie, ce fut un beau succès avec 150 partants(tes) (malgré la chaleur et un vent brulant) répartis sur les deux courses... Sevrés de courses depuis des mois, les mecs, et les filles, ont envie...!

Et on était cinq du club à avoir fait le court déplacement: Gilbert, J-Claude, J-Louis, Jonathan et moi (et en vélo pour J-C et bibi). Tous les cinq inscrits sur la course des catégories "4,5,C,F"...; donc pour nous cinq tours de circuit, une boucle avec la sévère montée vers la ligne d'arrivée, située juste avant Carrefour, et aussi un fort vent de face entre la ligne d'arrivée et Pujaut, surtout sur le plateau.

Ça "pique" dans la bosse et le peloton maigrit !!
Ça "pique" dans la bosse et le peloton maigrit !!

Et puis c'était aussi une première pour "Jo" qui participait là à sa première "vraie" course, si on excepte la Fausto Coppi, mais ce sont deux choses différentes. C'est à 15h10, à l'heure où la "fraicheur" était au top🥵, que la soixantaine de partants , dont une bonne dizaine de féminines et trois cadets, s'élançaient... Et d'entrée le rythme était soutenu, mais sans plus..., le fort vent de face calmait les ardeurs. Par contre, dans la bosse d'un kilomètre en fin de circuit, les plus costauds "envoyaient les watts", et cela faisait des dégâts à l'arrière, si bien qu'à l'entame du second tour le peloton avait maigri...

2ème tour: J-Louis, Jonathan, Gilbert dans la bosse...
2ème tour: J-Louis, Jonathan, Gilbert dans la bosse...

A la fin du troisième tour, une prime offerte par Groupama au passage sur la ligne, allait faire éclater le peloton et allait décider ,du sort de la course... Juste après le passage sur la ligne, le groupe de tête levait un peu le pied pour reprendre son souffle, mais pas Rémi Daumas...! Le jeune cadet du VC St Gilles, au palmarès déjà bien garni malgré son jeune age dont un titre régional, insistait et prenait le large. Malgré les coups de boutoir intermittents d'un peloton qui se réduisait comme peau de chagrin, en particulier dans la bosse, le jeune St Gillois creusait l'écart et s'en allait chercher une victoire méritée. En ce qui concerne les gars du club, après la mi-course, on était encore quatre dans le coup...; seul J-Louis, un peu juste dans la bosse, avait "décroché".

Noémie Daumas...: c'est costaud !
Noémie Daumas...: c'est costaud !

A l'attaque du dernier tour, c'est Gilbert qui attaquait sèchement dans le vent et, suivi par un autre coureur, il creusait un écart que je pensais définitif, alors qu'en tête de peloton on contrôlait avec Jonathan. Mais dans la montée de Pujaut, un violent démarrage de la féminine du CC Le Boulou, Noémie Daumas (oui, la soeur de "l'autre" !) qui jouait la "gagne" en féminines avec les quatre autres filles restantes, provoquait une forte accélération du peloton, et peu après le hameau de Four, Gilbert était repris.

Peu avant Villeneuve, c'est J-Claude qui "sortait" à son tour, mais il était repris à la "flamme rouge" juste au pied de la bosse d'arrivée, au moment où une autre féminine, la Lyonnaise Lou Marche, se dressait sur les pédales et attaquait sèchement...

Ouf..., la ligne !!  Le réservoir était vide, il était temps😅
Ouf..., la ligne !! Le réservoir était vide, il était temps😅

Je sautais aussitôt dans sa roue, avec ce qui me restait "d'essence", et elle insistait debout jusqu'aux 150m, où elle coinçait un peu (et moi aussi !🥵). On n'était plus qu'un groupe d'une dizaine dont Jonathan et Gilbert, ainsi que Monty (CC Clapier-vainqueur à Sorgues il y a peu) et Daumas l'autre féminine. Jonathan lançait le sprint, et allait chercher en costaud la seconde place scratch, Gilbert finissait 5ème et moi 7ème (sur le classement "officiel" 8ème, sur la photo 7ème😉...) J-Claude terminait peu après dans les "vingt" après son gros effort avant la bosse !Mais l'essentiel, c'est qu'avec sa seconde place scratch, Jonathan terminait 1er des "4ème caté" et remportait donc son premier bouquet, pour sa première course...: bravo "minot"👍

Et bien sur bravo et félicitations au vainqueur, Rémi Daumas, un cadet prometteur, et aux deux féminines Lou Marche (Lyon), et Noémie Daumas (CC Le Boulou) qui a terminé 5ème en Oct 2020 aux championnat de France de l'avenir juniors et qui a eu les honneurs de VéloMagazine de Juin 2021...(voir photo plus haut)

Première course, premier bouquet...: bon sang ne saurait mentir !!
Première course, premier bouquet...: bon sang ne saurait mentir !!

Les Daumas, une famille de cyclistes, dont on connaissait surtout Olivier, qui roule souvent avec nous et participe souvent à nos stages... Et que dire d'une autre famille de cyclistes...: les Charmasson !!👍😉 Dommage que "Flo" n'ait pas été là !

Superbe course bien organisée par le VC Arles, avec un vrai temps d'été...! 🥵😎

Dommage par contre que le chronométrage électronique soit tombé en rade... si les 15-20 premiers sont a peu près à leur place, les autres ont un classement "approximatif"... Dommage...!😕  D'ailleurs "G2J" sera certainement très surpris d'être dans le classement...😊😉

Il était temps pour JC et moi de refaire la quinzaine de bornes du retour en guise de décrassage...: mais je ne suis pas sur que pour moi ça ait suffi a "décrasser"🤣

Classements club ici

Classements complets (aléatoire après les 15 ou 20 premiers !) ici

Les photos, et petite vidéo ici

Merci à la famille Charmasson et Mme Monty pour les supers photos👍

La Cycl'Aigoual

Trois V3C au départ... Morgan pas chanceux !

La "Première" pour "Anto", drivé par Morgan...
La "Première" pour "Anto", drivé par Morgan...

 28 Juillet 2021

Le dernier week-end de Juillet, se disputait la Cycl'Aigoual, une cyclosportive qui permet, si on le souhaite, de cumuler route et VTT sur les deux jours afin d'être classé sur le "Challenge".

Trois coureurs du club, et même presque quatre si on y ajoute Antonin (fils de Julien), ont participé à cette épreuve. Georges et Morgan étaient inscrits sur le "Challenge" (107 km route+ VTT), Oscar sur le 140 km et Antonin sur le 107km; "Anto" qui à cette occasion fêtait ses 16 ans..., et sa première compétition👍

Première surprise au petit matin, un épais brouillard a enveloppé le massif de l'Aigoual... Mais il en faut plus pour décourager les guerriers !

   Pour Oscar, sur le "140", le départ est nickel... Mais, en surrégime pendant les premiers kilomètres, il paye cash au bout d'un moment... Plus d'essence, plus de force, plus rien dans le moteur..., que dalle, nada🥵😵 ! Il décide donc de "bifurquer" sur le "107", mais ça reste un calvaire pour finir... Quand on n'a plus de jambes... Du coup il n'est pas classé sur le "140".

Morgan "refait le plein" sur la ligne de départ...
Morgan "refait le plein" sur la ligne de départ...

   Sur le "107", Morgan qui a de bonnes "cannes" actuellement peut envisager une belle place...: hélas, dès la première bosse le dérailleur ne veut rien savoir, impossible de changer les vitesses, et 8 minutes de perdues à résoudre le problème...😕😤 Il peut enfin repartir, rattrape Georges, et ensuite il entame une "remontada" (si vous savez pas ce que c'est demander au PSG ici 🤣😂). En solo, pendant 80 km il rattrape pas mal de gars et au final il se classe 78ème (sur 206, et 11ème en Master4). Mais il méritait beaucoup mieux...: bravo de ne pas s'être découragé et d'être allé au bout. 👍

Et au bout, Antonin y est allé aussi: malgré son stress de débutant, une luxation du coude à peine guérie et des crampes dans les derniers kilomètres, il termine 82ème (et 19ème des 16-18ans)... Bravo minot, vivement la suite !👍

Georges concentré avant le départ
Georges concentré avant le départ

Quant à Georges, qui a connu un départ plutôt difficile, il a ensuite préféré gérer, avec sagesse et lucidité, à son rythme plutôt que de se faire "sauter le caisson" en surrégime. Il termine 140ème (et 7ème en M7). 👍

Le lendemain, Georges et Morgan remettaient ça sur le VTT... Morgan sur la course des "-50ans" et Georges "+50,). Malgré les efforts de la veille, Morgan termine 12ème en "Masters40" et Georges 5ème en "Masters60). Au classement général du "Challenge" (combiné route+VTT), Morgan termine 20ème au classement "-- de 50 ans", et Georges finit 6ème chez les "+ de 50 ans"... Bravo les mecs, et bonne récup'👍😉

Le classement ici

Les photos et classements catégories ici

Merci à Morgan pour les photos

Sorgues-Challenge Bruno Mura

Nouveau "top5" pour Louis...

Louis, piégé, va se "venger" au sprint du peloton...!
Louis, piégé, va se "venger" au sprint du peloton...!

11 Juillet 2021

Dimanche 4 Juillet, se disputait à Sorgues le seconde manche du Challenge Bruno Mura. C'est sur le traditionnel circuit de l'Oiselet, une boucle toute plate de 4,8 km, que les coureurs devaient en découdre. Parmi eux il y avait Jean-Claude et Louis qui participaient en "3ème catégorie", et qui avaient donc 11 tours de circuit à effectuer, soit 53 km.

Sur ce genre de circuit, il est difficile de "sortir" tant le rythme est soutenu, mais vers la mi-course Walter Monty (Team AC Clapier) sortait en force et amenait deux coureurs avec lui...: et c'était le bon coup !

Le podium des 3ème caté: Walter "en haut" !
Le podium des 3ème caté: Walter "en haut" !

Louis, qui le connait bien et qui s'était juré de le marquer "à la culotte", payait cash un court moment d'inattention... Walter, multi-récidiviste des échappées victorieuses, s'imposait une nouvelle fois sans contestation possible. Un peu après, Louis, déçu de s'être fait "avoir" comme un bleu, remportait rageusement le sprint du peloton et prenait une belle quatrième place. Jean-Claude terminait dixième. Habituellement en Ufolep les cinq premiers sont récompensés, mais cette fois seuls les trois premiers étaient primés...: pas de chance pour Louis !

Dans la course des "4ème caté", Oscar, qui était à domicile et qui "avait un peu la pancarte", n'a pas pu se sortir du marquage et termine dans le peloton... Quant à G2J, qui était de la course aussi, il a malheureusement chuté et n'a pu terminer la course: mais il n'y a pas eu de casse bien heureusement.

En attente des classements !!? Très compliqué d'avoir les classements des épreuves Ufolep que ce soit sur les sites des clubs organisateurs ou sur le site Ufolep départemental..!!?
Pour le "National", le soir même on avait les classements....: et pas que les dix premiers !!