2019 < 2018 < 2017 < 2016 < 2015 < 2014 < 2013 < 2012

Compét' 2019

         Septembre < Aout < Juillet < Juin < Mai < Avril < Fév-Mars

Chrono de la Nesque

Un bouquet et un podium...

10 Septembre 2019

Le Samedi 7 Septembre, se disputait la montée chronométrée des gorges de la Nesque: une épreuve organisée par l'UC Sorguaise sur les 18,5 km de la montée des gorges.

On était deux du club à en prendre le départ: Olivier, le local de l'étape, et moi-même. Il faut dire que le même jour, un gros contingent du club était dans le même coin pour faire une reconnaissance de la cyclosportive "La Ventoux Sud" qui se déroulera le 15 Septembre: pour nous c'était 18,5 km, eux en ont fait 147...! Belle sortie.

Pour ce "chrono", Olivier était engagé sur la  montée en duo avec son beau-frère, et moi en individuel avec mon vélo "classique" sans même les prolongateurs que j'avais testé le Mercredi, mais ce ne fut pas concluant ! Olivier aussi avait un vélo "normal", contrairement à son coéquipier qui avait le vélo chrono...!.

Le podium des "+50": manque le second...!
Le podium des "+50": manque le second...!

Le Mercredi précédent, j'étais venu faire une "reco" du parcours (en mode course) et je l'avais monté en 37'35" à 271W de moyenne..

Pour moi, départ à 8h53', après un petit échauffement d'une vingtaine de minutes. En fonction de ma "reco" de la semaine, j'avais décidé d'essayer de "gérer" à environ 280W... Ce que je m'appliquais à faire dès le départ, même si sur les premiers mètres je me retrouvais à 600W... Mais je rectifiais rapidement et au bout de 500m j'étais retombé aux environs de 300W. Je rattrapais assez rapidement deux coureurs partis une et deux minutes avant moi, et je maintenais mon allure, même si j'étais à la limite. Dans le seconde partie du parcours, la plus pentue, je rattrapais encore trois coureurs et je finissais plus ou moins au sprint avec les "watts" qui me restaient... Je coupais la ligne en 37'05", soit 30 secondes de moins que le Mercredi, et avec une moyenne de 283W, soit douze de mieux.

Un temps qui me donnait la neuvième place au scratch et la troisième dans la catégorie "+50 ans". Ceux qui étaient devant , dont le champion de France master du clm Enjalbert, avaient les vélos de chrono avec même, pour certains, les roues lenticulaires... Un autre monde !!

Mais j'étais plutôt satisfait de mon chrono et de mon classement.

Podium des "+50" dans la catégorie "duos".............
Podium des "+50" dans la catégorie "duos".............

Après les individuels, vers 10h30 c'était au tour des "duo", et donc d'Olivier, de partir pour en chier un peu...! Et c'était le cas... Avec son "beauf", équipé comme un pro, ça envoyait les watts, et malgré des problèmes de lombaires depuis quelques temps, Olivier avait plutôt les bonnes cannes et réalisait une belle montée. Sur la ligne, qu'ils coupaient en 38'13" (contrairement au classement officiel qui les crédite d'une minute de plus, comme d'autres !!), ils prenaient la quatrième place scratch des "duos" et l'emportaient dans la catégorie "+50 ans"... Belle perf'.

Finalement dux coureurs au départ et deux podiums... Un bon ratio !

Belle épreuve et belle organisation de l'UC Sorgues, malgré quelques petits soucis de chronométrage pour certains ( surtout les "duos"). Belle remise des prix. Cela mériterait une participation plus importante.

Seul petit bémol, concernant les catégories: seulement deux catégories chez les individuels (moins de 50 et plus de 50 ans) pour une cinquantaine d'inscrits, alors qu'il y avait cinq ou six catégories chez les "duos" pour une dizaine d'inscrits...! Peut-être à revoir.

Classements complets ici

Toutes les photos ici

Merci à Magali, notre cycliste-photographe, pour les belles photos.

GP de St Christol-d'Albion: 2 étapes

A la pédale..., et avec les tripes !!

Pendant l'étape contre-la-montre...
Pendant l'étape contre-la-montre...

05 Septembre 2019

Une fois n'est pas coutume, j'étais le seul représentant du club sur cette épreuve en deux étapes organisée par le CS Cavaillon, cher à Maurice Jauffret, sur l'austère plateau d'Albion; un plateau plus connu de 1967 à 1999 pour avoir abrité dans son sol les silos des 18 missiles nucléaires de la force de frappe stratégique Française:les fameux missiles SSBS-S3 d'une puissance de 1,2 mégatonne chacun, soit l'équivalent de 80 fois la bombe "Little Boy" lancée sur Hiroshima le 6 Aout 1945 !!

Mais en ce premier jour de Septembre 2019, plus de missiles stratégiques, même si on aperçoit toujours ça et là les "restes" des différents site de lancement: les seuls missiles visibles en ce Dimanche matin au départ de l'étape contre-la-montre sont propulsés grâce à l'énergie musculaire et sont formés de deux roues et d'un cadre plus ou moins aérodynamique...: pour moi ce sera plutôt moins vu que je n'ai même pas de prolongateur de cintre... Un gros handicap sur cette boucle de 19,5 km "mal plate", par rapport à ceux équipés de vélo de chrono surtout avec la partie finale vent de face. Mais on fera avec !

Je me fais discret pendant la première moitié de l'étape...
Je me fais discret pendant la première moitié de l'étape...

Au final, je boucle la distance en 30'04", à 39 de moyenne et je finis à la 5ème place des "3ème caté", mais à plus de 50 secondes des deux premiers, les coureurs de "St Sat" Tinevez et Souche, et à 30 secondes du troisième, le Teyrannais Deruschi. Pour la "gagne" au général, ça sera mission impossible, d'autant plus que je serai seul face à cinq représentants de l'UC St Saturnin, mais ce sera également très compliqué pour aller chercher la troisième place de Deruschi, voire la quatrième du Cavaillonnais Borghino entouré, lui, de trois équipiers. Mais l'objectif de l'après-midi sera quand même le podium... Faudra que les jambes soient là, faudra un gros mental, faudra être "inventif" et faudra bénéficier de circonstances favorables...! Mais j'y crois...

A 14h30, après quelques heures de récup' et un petit échauffement, on s'élance pour la seconde étape, à savoir quatre tours plus l'arrivée en haut d'une bosse d'un peu moins d'un kilomètre, soit 78,5 km.

Le vent s'est beaucoup renforcé, et c'est peut-être mieux pour moi si la course est plus dure. Mais les deux premiers tours sont parcourus à petite allure, le tempo étant assuré par les coureurs de "St Sat" qui n'ont qu'à gérer et contrôler... Seul P. Grima, de Carnoux, tente deux fois de partir, mais le peloton revient rapidement. Moi j'ai décidé d'être patient au moins jusqu'à la mi-course...

Deuxième attaque... Du monde sur le "porte-bagage"...!
Deuxième attaque... Du monde sur le "porte-bagage"...!

Juste avant d'attaquer la troisième boucle, P. Candel (VC Pennois) attaque vent de face et creuse un petit écart: je me dis que c'est peut-être le moment et je fais le "jump" pour rentrer sur lui. On insiste un petit moment, mais les gars de "St Sat" ramènent... C'est raté ! On vient d'attaquer la troisième boucle avec un fort vent de trois quart face, et dans le faux-plat montant j'en remet une bonne... Et rebelote les mêmes ramènent sur moi. Deux minutes de récup' et je remet ça dans la fin de la bosse...: le résultat est le même, mais je sens que l'élastique n'est pas loin de casser ! Et il faut à tout prix que j'arrive à faire "sauter" le troisième et le quatrième avant de bifurquer à Revest-du-Bion, et en même temps il faut que j'emmène les mecs de "St Sat" pour plus qu'ils me ramènent tout le monde... Et à 200m de la bascule vers Revest j'en remet une violente et j'insiste jusqu'à ce que mes jambes "calent"...: à ce moment là je m'écarte à gauche, et G. Cholet de Cavaillon me dit que ça vient de "casser".

Cette fois l'écart est fait avec le groupe de chasse
Cette fois l'écart est fait avec le groupe de chasse

Je me retourne et je constate qu'on n'est plus que neuf, qu'il n'y a pas Deruschi, ni Borghino, et qu'en plus il y a trois gars de "St Sat", dont les deux premiers...: le scénario rêvé ! Aussitôt je repasse devant, je fais la petite descente à bloc ainsi que le petit "talus" qui remonte vers Revest et je m'écarte pour faire un état des lieux... La cassure est faite, mais l'écart n'est que d'une centaine de mètres et il faut enfoncer le clou: j'incite les gars à rouler en expliquant qu'au bout il y a la victoire d'étape et pour certains une place à aller chercher au général... Et à part un ou deux, tout le monde fait sa part de boulot, mais derrière ils ne lâchent pas le morceau, et pendant une dizaine de bornes l'écart reste le même...: ça va se faire au mental ! A la relance vent de face, je remet un bon coup bien aidé par Plaisant (TCDV) et Sarnette (UC St Sat) et cette fois ça "pète" pour de bon derrière.

En haut de la bosse, "vidé" mais vainqueur...!
En haut de la bosse, "vidé" mais vainqueur...!

A l'amorce du dernier tour l'écart s'est creusé, mais il ne faut pas s'endormir et je suis obligé d'assurer la plus grosse partie des relais (c'est moi qui ai le plus à gagner), là encore bien aidé par Plaisant. A trois kilomètres de l'arrivée j'estime que l'avance est suffisante et je passe en queue de groupe: à partir de là c'est E. Sarnette qui tire un long "bout-droit" pour amener ses deux co-équipiers jusqu'au pied de la bosse finale... Dès le début de la montée, le leader M. Tinevez prend les commandes et fait éclater le groupe en accélérant de plus en plus, mais je me suis mis dans sa roue, et derrière moi il y a E. Plaisant.

Les deux podiums.................
Les deux podiums.................

Je sens qu'elle est pour moi, et dans les cent derniers mètres je déboite et je coupe la ligne devant...: vidé, mais vainqueur !

Tinevez termine second, juste devant Plaisant. Le groupe avec Deruschi termine à un peu plus de trois minutes, et du coup le classement général est modifié... Je prend la troisième place, Sarnette (UCSV) la quatrième et Cholet (CS Cavaillon) la cinquième. Finalement tout le monde a bien fait de rouler...!

Tous nos remerciements au Cyclo Sport Cavaillon, et tous ses bénévoles, pour la super organisation de cette épreuve qui mériterait une plus grosse participation: bravo pour le parcours, la sécurité, les podiums, les lots, etc... J'espère à l'an prochain !

Toutes les photos ici

Classements complets ici

Vidéo de l'arrivée ici

Merci à Magali pour l'ensemble des photos

GP de Canaules

J-Louis vainqueur en "5ème caté"

Le Team V3C avant le départ ( manque Philippe H)
Le Team V3C avant le départ ( manque Philippe H)

05 Septembre 2019

Ils étaient huit coureurs du club sur cette dernière épreuve FSGT en ligne organisée par l'AO Bagard sur une boucle de 8 km, passant par Logrian, à parcourir sept fois.

On retrouvait là: Christophe, G2J, J-Claude, J-Louis, Oscar, Philippe H, Philippe S et Thierry.

Sur ce circuit, dénué de difficulté, la course partait sur les chapeaux de roue et les tentatives d'échappée se multipliaient dès les premiers kilomètres, et les "3C" n'étaient pas en reste, en particuliers J-Claude, Thierry et Philippe S. Mais rapidement une échappée se formait avec, entre autres, Philippe Roux (TMB St Aunes) déjà échappé avec moi la semaine précédente à Noves et souvent dans le coup cette année: ça sentait le "bon coup", et Philippe S ne ratait pas l'occasion. Il faisait parti du quatuor et l'écart se creusait assez rapidement.

J-Louis et G2J n'ont pas loupé la "der" de l'année....
J-Louis et G2J n'ont pas loupé la "der" de l'année....

Malheureusement Philippe ne pouvait pas soutenir le rythme et il "décrochait" de la tête, puis était repris par le peloton. Le trio de tête creusait définitivement l'écart, et le peloton ne "jouait" plus que pour la quatrième place du scratch et des "4ème caté"... Du coup nos coureurs décidaient de jouer la "gagne" en "5", et plutôt que de rouler et s'épuiser en tentant un très improbable retour et risquer en outre de se faire "griller" au sprint pour la victoire en "5" par les "suiveurs", ils multipliaient les attaques afin de faire travailler les autres... Et tour à tour, J-Claude, Thierry, Philippe, Christophe mettaient le nez à la fenêtre pour secouer le peloton, un peloton qui restait groupé jusqu'à la fin.

Devant les trois de tête se disputaient le sprint pour la victoire, et c'est logiquement P. Roux qui s'imposait assez largement devant l'Arlésien JM Haltherman.

Dans le final, pour la quatrième place, Jean-Claude se mettait à la planche et emmenait de main de maitre le sprint pour Jean-Louis qui ne ratait pas l'occasion de l'emporter en "5ème caté" (7ème au scratch). G2J complétait le podium des "5" en terminant 2ème. Tous nos autres coureurs finissent dans le peloton... Retour gagnant pour Jean-Louis après une "petite" coupure bienvenue et un gros stage "tapas"...! Retour très encourageant aussi pour Thierry, après une coupure un peu plus longue... Belle course collective de nos couleurs et un mois de Septembre qui commence de la plus belle des manières... Et ce n'était pas fini...!!

Toutes les photos ici

Classements club ici

Classements complets ici

Merci à Chantal pour les photos