Sorties, stages, etc...2019

Stage à Cambrils (2 au 9 Mars)

Une semaine bien remplie...!

La remorque et le garage à vélos de l'hôtel
La remorque et le garage à vélos de l'hôtel

16 Mars 2019

La semaine de stage dans la station balnéaire de la Costa Daurada est passée tellement vite que l'on ne s'en est même pas aperçu...! Oups, mes jambes me disent que si... Désolé !

Il faut dire que tout se prêtait à ce qu'on passe sept jours presque idylliques dans ce coin fait pour les cyclistes.

Tout avait commencé le Samedi 2 Mars à 9 heure lorsque le bus de la société Deltour, et sa remorque chargée de 42 vélos, prenait la direction de Remoulins pour prendre l'autoroute destination l'Espagne. Un voyage sans histoire, rythmé par la "douce" voix mélodique d'Alberto, qui se terminait sur le coup de 16h devant le "Sol Port Cambrils", un hôtel 4****, situé à 200m de la plage et du port de plaisance. Le temps de décharger la remorque à vélos, et on prenait possession de nos chambres, avant de descendre à la salle de restaurant pour "refaire les niveaux" en vue du lourd programme qui nous attendait dès le lendemain... Et dès le repas terminé, on compris qu'on allait se plaire ici...!!

Dans 1 mn départ de la première sortie
Dans 1 mn départ de la première sortie

Le Dimanche, à 9h30, c'est un beau peloton d'une quarantaine de cyclistes qui s'élançait pour la première sortie; les quinze premiers kilomètres permettaient de faire les groupes de niveau. Au programme, une boucle de 85 km et 1430m de dénivelé qui grimpait vers le magnifique, sauvage et paisible village de Llaberia: à l'entrée du village, la route bitumée s'arrête, et c'est par un dédale de petites ruelles pavées qu'on atteint la petite église où on pose pour la photo souvenir. La boucle passe par les petits cols, répertoriés, del Guix ( et les premiers raidards), de La Llena, de Prevell, de Roig et del Mas. Le retour sur Cambrils, via Mont-Roig-del-Camp, se fait en mode course pendant une dizaine de km...:

Col del Guix: premier col du stage
Col del Guix: premier col du stage

juste de quoi déboucher les injecteurs ! Comme on est en avance, on décide de rallonger un peu pour décrasser... Au final on a 105 km au compteur. Après une bonne douche, on descend au resto pour refaire les niveaux..., et même un peu plus ! Les rayon "plancha" et desserts ont un gros succès ! L'après-midi, c'est quartier libre: récup', ballade, jeux, télé, ou vélo pour certains...! On aurait certainement du rajouter un cours pratique sur l'utilisation des compteurs GPS, car dès le premier jour un groupe s'est "perdu", et ça c'est reproduit les jours suivants !! Lol !

Début du col de Les Llebres........................
Début du col de Les Llebres........................

Le Lundi, c'est le gros morceau de la semaine: une boucle de 146km et 2500m de dénivelé (18 cols répertoriés) avec "ravito-pique-nique" au 115ème km. Bien sur il y a deux parcours alternatifs: un 107 km et un 77 km avec le "ravito" au même endroit. Après une vingtaine de kilomètres, on attaque un des cols les plus "sympas" du coin: le col de Les Llebres, une ascension de 11 km qui nous amène à 971m d'altitude (sachant qu'à Cambrils on est à 0m !). Puis c'est le court, mais pentu, coll de Capafont qui surplombe le superbe village perché du même nom où on a refait le plein.

115ème km: le "ravito-piquenique"...
115ème km: le "ravito-piquenique"...

Ensuite on enchaine, presque sans s'en apercevoir, quatre cols à un peu plus de 1000m d'altitude avant de filer sur Vilanova-de-Prades puis Albarca, perdus sur un haut plateau sauvage. Reste plus qu'à plonger, non sans avoir gravi encore quelques petits "talus", vers le 115ème km où le bus, les marcheuses et le ravito sont exacts au rendez-vous. Après une pause d'une vingtaine de minutes, on replonge dans la descente du Coll d'Alforja à grande vitesse et les derniers "bouts droits" vers Cambrils se font une nouvelle fois en mode contre-la-montre par équipe ! Sur que le soir on va faire honneur au buffet !!

Dans le col de La Teixeta avec Morgan aux commandes
Dans le col de La Teixeta avec Morgan aux commandes

Mardi ce n'est pas encore une journée de repos: au programme une boucle de 110 km et près de 2000m de dénivelé. Après une dizaine de bornes de mise en jambe, jusqu'à Montbrio-del-Camp, on file vers Riudecanyes puis Duesaigues où on attaque la montée vers le col de la Teixeta: une ascension de 7 km pas très pentue mais superbe et très peu trafiquée avec une route en très bon état. Au sommet on plonge vers Porrera et on enchaine aussitôt avec le Collet del Pere Joan; aïe...! Et non, ce n'était pas un petit talus de 200m (pour ceux qui ont attaqué au sprint avec la plaque..!! Lol !). Au sommet panorama splendide et superbe descente vers Torroja del Priorat. A partir de là on enchaine montées et descentes jusqu'à La Vilella Baixa puis la Vilella Alta et c'est à la bifurcation d'Escaladeï qu'arrive la surprise du jour: la montée vers La Morera de Montsant via le Coll Roig (à noter que dans le coin il y a plusieurs Coll Roig !).

Belle descente vers Torroja del Priorat
Belle descente vers Torroja del Priorat

Et là, on passe tout de suite dans des pentes terribles: 12 ,14, 15 et même des pointes à 18%. A La Morera, c'est le bout du monde, mais quel spectacle...! Les yeux en ont pour leur argent..., et les jambes aussi !! Peu après on remonte vers le petit Collet de Mas d'en Fraret et on plonge vers Cornudela de Montsant où on "refait les niveaux". Peu après c'est la seconde surprise du jour avec l'ascension du Coll de la Creu: une partie du groupe décide de le zapper et de monter directement au Coll d'Alforja; pour les autres rebelote.... D'entrée la pente dépasse les 15%: heureusement il n'est pas très long (3 km), même si après ça continue à monter jusqu'à Arboli. A partir de là, longue descente vers Alforja puis Borges del Camp. Ensuite, com' d'hab' c'est final en clm par équipe jusqu'à Cambrils...!

Ouf..., quelle journée à nouveau !

Après Pradtip, ascension sous la pluie et dans les nuages
Après Pradtip, ascension sous la pluie et dans les nuages

Mercredi le temps est plus maussade: on part quand même pour une boucle de 93 km et 1450m de dénivelé. Mais au bout de sept ou huit km, une pluie fine fait son apparition; du coup certains font demi-tour, d'autres prennent un raccourci, et on se retrouve plus que cinq sur le "93 km"...! La montée vers Pratdip, puis le Coll de Prevell, le Coll Roig (un autre coll Roig !) et la descente du Coll de Fatxes jusqu'à Tivissa se font sous une pluie perçante... Mais surprise, peu après Tivissa, le ciel se dégage et la route est sèche. Deuxième surprise, vers la Serra d'Almos on rattrape Solange et Joseph, seuls rescapés d'un groupe parti un peu avant nous de Cambrils: chapeau à eux deux; il fallait en vouloir pour continuer à deux.

Solange et Joseph: motivés comme des cadets...!
Solange et Joseph: motivés comme des cadets...!

On roule un petit moment avec eux, jusqu'à Els Guiamets où on aperçoit le bus des marcheuses venues randonner autour du lac de Guiamets. On enchaine ensuite bosses et descentes pendant 15 bornes jusqu'à La Torre de Fontaubella où débute le col de Colldejou ( de son vrai nom Coll Roig..., encore un !). Au sommet on est dans les nuages et le crachin et c'est dans ces conditions qu'on effectue les 12 km de descente jusqu'à Montroig del Camp. Là, on prend une petite route tranquille, mais elle est couverte de boue et les 10 derniers km ont des allures de "Paris-Roubaix" sous la pluie. A l'arrivée le personnel de l'hôtel nous branche un tuyau d'arrosage pour un décrassage des vélos... Ils en avaient bien besoin..., et nous aussi. Nos maillots blancs n'ont pas aimé les dix derniers km...!!

Ascension vers le village de Colldejou et le Coll Roig
Ascension vers le village de Colldejou et le Coll Roig

Jeudi, finie la pluie. On part donc sur une boucle de 120 km et 2300m de dénivelé (pour le groupe 1). Mais la fatigue aidant, le groupe 1 est de plus en plus réduit, et chaque groupe gère ses parcours en fonction de l'état de fraicheur (ou de fatigue...! Lol !). Donc direction MontRoig-del-Camp où on attaque la montée vers le coll Roig (une douzaine de km par ce versant), puis on bifurque sur Falset et on enchaine Coll Major et Collet de la Sentiu avant de plonger vers Porrera par une belle descente avec une vue magnifique. A Porrera, le groupe se scinde en deux: une partie rentre direct par le coll de la Teixeta et le reste attaque la courte (3km) mais sévère montée du Coll de Porrera. Au sommet, traditionnelle photo avec la pancarte, puis direction Poboleda, où on refait le plein, puis à Escaladeï on prend à gauche une petite route descendante qui nous amène jusqu'à Torroja del Priorat où débute la montée vers le Collet del Pere Joan: un col escaladé l'avant-veille par l'autre versant.

Pentes très sévères pour atteindre le "Castell d'Escornalbou"           Mais quelle vue...!!
Pentes très sévères pour atteindre le "Castell d'Escornalbou" Mais quelle vue...!!

Après une très rapide descente, on repasse par Porrera, on escalade le Coll de la Teixeta, on plonge vers Duesaigues et on "tire" à droite en direction de l'Argentera où débute la montée vers le chateau-monastère d'Escornalbou. Et le final de la montée est plus que sévère avec une pente à 16 puis 18%: mais au sommet la récompense est là, avec une vue époustouflante sur la mer d'un côté et l'Argentera et le massif de Montsant de l'autre. La descente vers Riudecanyes est tout aussi pentue, et le final via Montbrio et notre ligne droite de clm se fait "relativement" tranquille... Ouf, encore une grosse journée !

La très sévère montée vers Siurana
La très sévère montée vers Siurana

Vendredi, c'est le dernier jour et le programme est encore chargé avec une sortie de 120 km et un peu plus de 2000m de dénivelé. La fatigue aidant, on n'est plus que onze dans le "groupe 1", et , par le principe des vases communiquants, c'est le groupe 2 qui se renforce et qui choisit un parcours un peu moins exigeant. Et dès le départ on monte vers le coll d'Alforja avec un très gênant vent de face; les jambes "couinent" un peu ! Après la descente on traverse Cornudella de Montsant et on arrive à la bifurcation de Siurana. Là le groupe1 se scinde en deux: une partie continue sur le circuit, et les six autres font l'aller-retour à Siurana, une quinzaine de bornes et une ascension très sévère.

La Mussara: quel point de vue...!!
La Mussara: quel point de vue...!!

Mais au sommet quel panorama ! Après cet "intermède", on reprend le circuit et on monte vers le col d'Albarca, puis on repasse par Prades, que l'on avait déjà traversé le second jour, on se fait plaisir dans la sinueuse descente du col de Capafont vers La Fébro et on se dirige vers La Mussara: le point de vue remarquable et incontournable de la région. Et le petit aller-retour vaut le coup d'oeil: quel panorama sur la côte et la mer dans le lointain ! Et on en profite un bon moment...

Quelques kilomètres plus loin, c'est enfin le dessert avec la longue et belle descente du coll de Les Llebres, une douzaine de kilomètres de belle route en lacets qui nous ramène vers la côte et Cambrils.

Nos féminines ont été également très actives...........
Nos féminines ont été également très actives...........

C'était la dernière sortie du stage, une semaine où chacun a pu rouler en fonction de ses moyens et de ses sensations du moment... Les plus assidus ont "engrangé" entre 700 et 800km et 12000m de dénivelé avec 38 cols répertoriés. Quelle semaine...! Et bravo aussi à nos féminines qui ont roulé quasiment tous les jours, soit avec les "cyclos", soit en solo, ou en duo, avec des parcours adaptés à leur envie du jour.

Mais pendant que les rouleurs(ses) roulaient, les marcheuses ne sont pas restées inactives...

Les marcheuses, avec François, au belvédère de La Mussara
Les marcheuses, avec François, au belvédère de La Mussara

Elles ont également sillonné la région, soit pour des randos "costauds", soit pour visiter... Randos vers Alaixar, vers Vilaplana, avec montée vers le belvédère de La Mussara; une rando plutôt musclée ! Rando autour du plan d'eau de Els Guiamets, mais aussi visite de Tarragone, une ville avec un patrimoine architectural magnifique, une virée également à Barcelone, et certaines ont même fait trempette sur la plage de Salou...,si, si, on a les photos !! Pas frileuses les "nanas" !!

Toutes ces visites ont été possibles grâce à Bernard, notre chauffeur très disponible et attentionné, qui mettait le bus à disposition à la demande... Un gros plus pour cette semaine.

Le groupe prêt pour l'apéro de fin de stage..........!!
Le groupe prêt pour l'apéro de fin de stage..........!!

Le dernier soir un apéro de fin de séjour était organisé à l'hôtel, avec la présence à nos côtés de l'ami Gérard Hote venu en voisin, et que l'on reverra pour animer notre course le 21 Avril.

Le lendemain matin, une fois la remorque chargée des 42 vélos, on remettait le cap sur la France, non sans un petit arrêt à La Jonquera, histoire de dépenser les dernières pesetas, je voulais dire euros, qui restaient en poche.

Ce fut une super semaine: une semaine d'efforts, de convivialité, de plaisir, et de bonnes bouffes...

Et les efforts ont déjà payé sur les premières courses de la saison puisque les podiums se sont accumulés depuis notre retour...

Vivement l'année prochaine !

Toutes les photos du stage ici

Merci à Magali, François, Gilbert et Michel pour les photos des groupes 2 et 3, et des randos...
Dommage qu'il y ait peu de photos du groupe "cyclos et féminines"