2022 < 2021 < 2020 < 2019 < 2018 < 2017 < 2016 < 2015 < 2014 < 2013 < 2012

Compét' 2022

          Sept <  Juil-Aout < Juin-Juil < Mai < Avril < Fév-Mars

La Drômoise

Et un bouquet de plus...

Dans le col de Miscon...
Dans le col de Miscon...

26 Septembre 2022

Le Dimanche 18 Septembre, pendant que Gilbert et Philippe H. "guerroyaient" sur "La Mercantour", on était trois du club à avoir fait le déplacement au pays de la Clairette pour participer à la "Drômoise": Magali sur la "rando-74km" et Alexandre et moi sur le parcours "La Pré-Alpine:115km". Cette année, pour le 15ème anniversaire de l'épreuve, de nouveaux parcours étaient au programme, et donc de nouveaux cols ! Pour nous c'étaient les cols de Miscon (1023m) ) un col irrégulier de 7km, mais avec de gros pourcentages au début dans le long tunnel (près de 10%), et dans les 2 derniers km, puis le col de Rossas (1115m-6,5km), et le col de Prémol (964m) qui était déjà sur l'ancien circuit. Et sur le final, retour sur Die par une petite route inédite avec quelques petits "talus" bien pentus !

Sur le "115km" on était 345 au départ dont 53 catégories F (celle d'Alex) et 65 catégories H (la mienne qui englobait les 60-69 ans, alors que d'habitude je suis dans la caté "+65").

Dans le sas de départ, la température est de 6-7° et le temps est long ! Mais moins que lors de mon échauffement vers 7h45: 20 km avec une température de 3°, alors que j'ai la tenue d'été avec juste les manchettes et le petit gilet coupe-vent...: horrible, j'ai les doigts gelés et du mal à freiner😰🥶

Mais dès le départ donné, la température remonte vite car il faut essayer de vite se replacer dans les cinquante premiers avant le col de Miscon.

 

Le dernier "talus" bien sournois...!
Le dernier "talus" bien sournois...!

Et comme prévu, ça "explose" dès le début de Miscon dans le tunnel et je me retrouve avec un groupe d'une douzaine au sommet alors qu'Alex est dans un petit groupe juste derrière. Dans le long "intermède" entre les deux cols, on tourne bien et on évite les retours de l'arrière. Dans Rossas, le groupe se scinde, mais se regroupe dans la descente et on attaque Prémol groupé. La montée se fait "tempo" et on bascule ensemble dans la rapide et tortueuse descente vers Luc-en-Diois; et là, le groupe se coupe en deux... A Luc-en-Diois, on est cinq et on a creusé un petit écart dans la descente: il reste une vingtaine de km et pour éviter un retour de l'arrière je prend un long relais très appuyé..., et les quatre autres adhèrent ! Du coup on se relaie parfaitement jusqu'à l'arrivée, malgré les derniers "talus" inédits, et personne ne revient. Je ne fais même pas le sprint car il n'y a personne de ma "caté" dans les cinq mais j'espère faire au moins podium dans cette catégorie "60-69"...: bien sur j'aurais été plus confiant si il y avait eu la catégorie habituelle "+de 65" !

Au final je fais 44ème au scratch (sur 345) et je gagne dans la caté... Très content, car, à part dans Miscon, j'ai toujours eu de bonnes sensations.

Une 5ème podium, et un 4ème bouquet, en cinq Drômoises.
Une 5ème podium, et un 4ème bouquet, en cinq Drômoises.

Pour Alex, qui était aussi dans un petit groupe pas très loin derrière nous, il y avait moins de candidats pour passer les relais semble-t-il..; et donc les relais revenaient souvent ! Mais pas de quoi le décourager, et finalement il terminait 60ème au scratch, et 13ème de sa caté: une "caté" compliquée ! Pour lui aussi les sensations étaient bonnes et il était très satisfait de sa course et de son classement scratch...; et cela à juste titre. Bien joué "minot"

Quant à Magali, en plus de faire ses 75 kms via le col de Miscon et le col de Pennes par Recoubeau, elle a fait la photographe pour nous immortaliser dans Miscon et dans le derniers gros "talus"..., et bien sur, sur le podium👍🙂

Et un beau week-end pour le club avec le bouquet de Gilbert qui, le même jour, gagne sa "caté" à la "Mercantour Madone Peille"👍 GOOD JOB !

Classements club ici

Classements complets ici

Photos ici

 

La Mercantour Madone Peille

Bouquet pour Gilbert👍

Un parcours "costaud"...
Un parcours "costaud"...

26 Septembre 2022

Le Dimanche 18 Septembre, le même jour que la Drômoise, Gilbert et Philippe H. étaient du côté de Nice pour participer à la "Mercantour Madone Peille", une épreuve de 117 km-3100m D+ avec départ de Peille (Grave de Peille) et arrivée au sommet du col de la Madone...: un parcours "costaud" via, entre autres, le col St Roch (superbe dans sa deuxième partie en lacets), le magnifique col de Braus par L'Escarène, un col au sommet duquel un mémorial René Vietto a été discrètement érigé et où les cendres du "Roi René" ont été dispersées, et pour finir le superbe col de La Madone et sa vue imprenable sur Menton, un col très fréquenté par les nombreux "pros" vivants à Monaco et dont L. Amstrong avait fait son terrain d'entrainement favori ! Bref un parcours sur lequel il vaut mieux aimer les "bosses"..., comme les 150 partants!😅 Pour y avoir séjourné une semaine à Peillon en 2019, je sais de quoi je parle !!😉

Gilbert m'a fait un petit résumé de la course à lire ci-dessous:

      " Départ hyper rapide, comme d’habitude dans ces Granfondo, le peloton s’étire dans les gorges du Paillon et s’éparpille dans le petit col de Nice au dessus de l'Escarène puis dans la montée vers Blausasc, une boucle de 20 km à faire deux fois au début de course. Ensuite c’est une longue "ligne droite " (la seule d’ailleurs !) qui nous emmène au col st Roch interminable (une vingtaine de km), un col en deux parties: une première partie pas très pentue et pas très pittoresque jusqu'à Coaraze, où se trouve le premier "ravito", et après "l'Oasis de Planfae", une seconde partie beaucoup plus jolie et plus pentue avec de nombreux lacets. Ensuite, après une longue descente vers Lucéram et l'Escarène on enchaine avec le col de Braus magnifique avec, dans le final, ses lacets style Montvernier . La descente sur Menton, après le passage au col de Castillon, est neutralisée et c’est très bien ainsi...: on peut ainsi profiter du second "ravito" sans perte de temps...!😋👍  Puis on se laisse glisser sur Menton, et on remet les gaz sur le "tapis-chrono" au pied du col de la Madone . Magnifique. Sublime…! Il n’y a pas de mots...: ceux qui connaissent apprécieront !

 Au final, au sommet de la Madone, je termine 66ème au scratch et 1er de ma caté (+65 ans) 👍 Philippe finit 104ème scratch et 5ème de sa caté (la même que moi).

 Ce fut un super Week end une journée magnifique...: à refaire !

 Mais il vaut mieux être affuté.🥵😂

Un seul petit regret: ne pas avoir profité, comme beaucoup, de la descente neutralisée pour récupérer un peu...: il y aurait peut-être eu quelques places à "grappiller"😉

 

Bravo à tous les deux, et félicitations à Gilbert pour ce nouveau bouquet ramené au club !

Classement complet ici

Photos ici

Coupe de France Cofidis Paracyclisme

"Jo" l'a remportée...!👍👏

Podium 0final de la Coupe de France Co0fidis.
Podium 0final de la Coupe de France Co0fidis.

15 Septembre 2022

Notre "pote" Jonathan a terminé en beauté la saison sous ses couleurs FFC en participant à la dernière manche de la coupe de France Cofidis paracyclisme qui se disputait en deux manches (en ligne+clm) à Landaul dans le Morbihan.

Le Samedi, sur l'étape en ligne "Jo" terminait 3ème au scratch après avoir attaqué plusieurs fois...: mais impossible de "sortir". Il terminait néanmoins 1er de sa caté "MC5"👍

Le Dimanche, sur le chrono de 19 km il remportait à nouveau la victoire dans sa caté' et s'imposait au classement général de la Coupe de France en catégorie MC5... Un grand bravo, et toutes nos félicitations Jo !👏👍  Vivement l'an prochain pour toi 😉

 

"La Ventoux Sud"

Un nouveau bouquet pour le club...

Dur dans la Nesque...!
Dur dans la Nesque...!

14 Septembre 2022

Dimanche se déroulait à Ville/Auzon, et sur les routes au Sud du Ventoux, la cyclosportive "La Ventoux Sud", une belle épreuve  organisée par "l'UC St Saturnin Vedène" sur les belles routes du Sud Ventoux que nous connaissons bien et que j'apprécie particulièrement. Une partie des coureurs du club ayant couru la veille à Canaules, et de belle manière👍, j'étais le seul représentant du club au départ parmi les 230 partants (dont 20 "M6", ma catégorie) du "87km".

Un départ qui se faisait à la sortie de Ville/Auzon, directement au pied de la montée des gorges de la Nesque...! Ça promettait un départ "sévère" ! Et ce fut le cas une fois les "fauves" lâchés après le 1er kilomètre neutralisé. Dès le petit "replat" après 3 km, plus de la moitié du peloton n'était déjà plus dans la course !! Et j'ai bien failli faire partie de ceux-là...! Un ultime sursaut mental, dans le "replat", m'a permis de "recoller" le groupe de tête, alors que les deux kilomètres précédents effectués entre 340 et 400W m'avaient amené à l'extrême limite de ce que je pouvais endurer ! Et il restait encore une douzaine de km jusqu'au belvédère de la Nesque... La partie intermédiaire, peu pentue, me permettait de me "refaire" plus ou moins, malgré le rythme élevé, et j'avais la chance de ne pas être pris dans les deux chutes qui se produisaient. Dans la partie finale de la montée, où le "capteur" montait à nouveau bien au delà de 300W, je "coinçais" entre les deux derniers petits tunnels, à un peu plus de 500m du sommet...: mais je ne coinçais pas seul. A la bascule on se retrouvait une dizaine et la "tête" n'était pas très loin.
C'est alors qu'on est arrivé au croisement au pied de Sault. Et là, à notre grande surprise, les signaleurs, à grands gestes, nous faisaient signe de prendre à droite alors qu'on savait que normalement le parcours était tout droit, ce qu'on leur précisait: mais ils insistaient en nous disant que non, il fallait aller à droite...: et le "peloton" de tête, qu'on avait "dans le viseur", avait lui aussi pris à droite...; on s'est donc dit qu'un "évènement" de dernière minute devait interdire à la course de prendre la D30 pour aller à St Christol et on a "rembrayé" aussitôt car on voyait qu'on pouvait recoller. Et effectivement, dans la montée vers St Jean-de-Sault on revenait dans le groupe de tête.. Ouf !! J'allais certainement pouvoir me "refaire la cerise" jusqu'à la remontée vers St Hubert; et ce fut le cas. Et heureusement, car dans les derniers kilomètres avant la bascule à la Ferme St Hubert ça "embrayait" grave et on perdait plusieurs coureurs. Je me disais que j'avais fait le plus dur, mais la descente vers Méthamis fut également un calvaire car il était très difficile de boucher les trous chaque fois qu'un gars "sautait". Et à Méthamis j'étais toujours là, contrairement à d'autres qui n'avaient pu suivre le rythme infernal imposé par les Durbesson, Manderon, Seigneurin (second la veille à Canaules en "1,2,3,J") & Co...! L'objectif était d'arriver au pied de Blauvac avec la "tête", et l'objectif était atteint 3 km plus loin... Là, il restait 3 km d'ascension pour arriver sur la ligne tracée à Blauvac, et je savais que ça allait ,être dur... Effectivement dès le premier kilomètre je "serrais le moteur", et les deux suivants furent très pénibles jusqu'à la ligne que je franchissais en 32ème position à 1'50" du favori et vainqueur Julien Durbesson (VC Spiripontain).
Mais je gagnais dans la catégorie assez largement, et, malgré mon "serrage de moteur", je battais mon PR de la montée de Blauvac. (pour info: si j'avais été dans la catégorie inférieure M5 j'aurais fini 3ème (1er Lepeurien), et si j'avais été en M4 (50-59ans) je gagnais aussi !)

 

A l'heure du buffet et des podiums...
A l'heure du buffet et des podiums...
Peu après, à la salle polyvalente de Ville/Auzon, c'était l'heure des podiums et des récompenses avec un beau buffet pour "refaire les niveaux". Tout d'abord le speaker, au nom des organisateurs, tenait à s'excuser pour le "couac" de Sault et annonçait qu'il y aurait finalement trois classements au lieu de deux: un pour le "137km", un pour le "87" et un pour le "64". Pour le classement par catégories il serait fait sur le "64" et ,intégrerait les coureurs du "84"...: normal car les 95 coureurs devant au moment de l'erreur n'auraient en aucun cas été repris si ils avaient été envoyés sur le bon parcours...!
Par contre beaucoup ont "zappé" les podiums, comme souvent ces dernières années !👎
Pour finir, à part ce "petit" couac, bravo aux organisateurs pour cette épreuve qui mérite de perdurer. Et il ne sert à rien de leur jeter la pierre comme certains l'ont fait... Seuls ceux qui ne font jamais rien ne se trompent jamais !! De beaux parcours, de beaux ravitos, un beau buffet à l'arrivée et de belles récompenses... Merci pour tout !👍👍

Classements complets ici (à noter que sur le format pdf téléchargeable sur Kms.fr, il manque plusieurs lignes !!)

 Photos ici

GP de Canaules

Bouquet pour Jean-Louis..., podium pour Dom' !👍

Dom' 3ème...; dans la lignée de ses dernières courses 👍
Dom' 3ème...; dans la lignée de ses dernières courses 👍

14 Septembre 2022

Six coureurs du club étaient au départ du GP de Canaules qui se disputait sur le traditionnel circuit de 8km agrémenté de quelques beaux faux-plats et à parcourir 8 ou 11 fois selon la catégorie.

        Pour Dominique et Louis, en "1,2,3,J", c'était donc 11 fois la boucle. Et il y avait quelques gros "clients", parmi la trentaine de partants, et ces derniers justifiaient rapidement leur statut ! Un quatuor prenait vite les affaires en main et, en voyant la composition du groupe, on se doutait que ça allait surement aller au bout, d'autant plus qu'il y avait 3 coureurs du Team TB34, à savoir N. Chapel, Fl. Dagorne (ch. de France FSGT 2015), J. Casas (ch. de France FSGT 2022) et le "Toulousain" J. Seigneurin déjà vainqueur (entre autres) du Tour de l'Hortus en Février. Et malgré les efforts des poursuivants, dont Dom', les fuyards creusent l'écart qui dépasse la minute. Dans le final, la course d'équipe joue à fond, et c'est Nicolas Chapel qui prend le large et s'impose avec près d'une minute d'avance sur Seigneurin et Dagorne. Environ 2mn30 plus tard, c'est un groupe d'une dizaine qui sprinte pour la 5ème place: sprint remporté par F. Lebeux (TB34), Dom' prenant la 8ème place, mais montant sur le podium des "2ème caté" (3ème). Une minute après c'est Louis qui finissait 17ème, mais 4ème des "3". Belle course de nos deux représentants dans une épreuve très relevée👍

 

J-Louis, et son nouveau "Cube", toujours aussi vite au sprint👍
J-Louis, et son nouveau "Cube", toujours aussi vite au sprint👍

      Pour Gilbert, J-Claude, J-Louis, Philippe et les 43 partants du peloton "4,5,C,F" il y avait 8 tours à parcourir. Et là aussi le rythme était très élevé, mais malgré de nombreuses tentatives, comme souvent sur les circuits rapides, tous les "coups" étaient repris...: l'élimination se faisait par l'arrière et à l'amorce du dernier tour ce sont encore une vingtaine de coureurs qui pouvaient prétendre à la victoire. Et à "l'emballage" final c'est le représentant du "Team Vaunage Cyclisme" Olivier Pradeille qui s'imposait devant N. Giral (CC ST Drezery) et J-N Honorat (Team P2R). Dans le même temps, Jean-Claude terminait 5ème, Gilbert 7ème et Jean-Louis 8ème, mais une 8ème place qui lui permettait de l'emporter en "5ème caté"👍: et son nouveau vélo, pour qui c'était la "première", y est peut-être aussi pour quelque chose😉. Philippe terminait 24ème. Quel beau "tir groupé" pour le club avec 3 "top10"...: dommage qu'il n'y ait eu un classement par équipe ! Good job les mecs 👍

Classements club ici

Classements complets ici

Photos ici